L’homme sans passé

L'homme sans passé

Résumé du livre:

Ancien agent de la CIA, Dan Hendricks loue désormais ses services aux puissances étrangères pour retrouver et éliminer de dangereux fugitifs. Dans le monde dans lequel il évolue, la mort règne en maître et Dan sait que ses jours sont comptés. Il accepte pourtant une périlleuse mission qui pourrait bien être la dernière : retrouver un homme… qui n’a jamais existé ! Ce mystérieux individu, Jacques Fillon, serait mort dans un accident de bus dans le nord de la Suède en sauvant la vie d’une jeune passagère. Dans la petite ville dans laquelle il vivait, cet homme qui était déjà une énigme est devenu une légende après sa mort : ses papiers d’identité sont faux, personne ne sait qui il est, ni pourquoi il a accompli ce geste héroïque. Dan se lance à corps perdu dans une enquête pour découvrir sa véritable identité. Y parviendra-t-il avant que son propre passé ne le rattrape ?

 

Mes impressions :

Voilà un thriller qui m’a interpellé par son titre, « l’homme sans passé » ça me parlait, ça me donnait envie de le lire. Lorsque j’ai lu le résumé, j’ai été encore plus curieuse et j’ai décidé de le commencer pour voir ce que l’histoire me réservait.
On va suivre Dan Hendricks, ancien agent de la CIA dont le travail consiste à retrouver et élimines de dangereux fugitifs. Le ton est donné, il va y avoir de l’action et pas mal de rebondissement, je n’avais qu’une hâte, suivre Dan et découvrir au fur et à mesure les nouveaux éléments de sa mission.

J’ai adoré suivre la trace de l’enquête sur Jacques Fillon, ce personnage est un mystère à lui tout seul, comme le dit le résumé, ses papiers d’identités sont faux et personne ne le connait ni ne sait pourquoi il a sauvé cette jeune fille dans l’accident.

A partir de ce point-là, on nage dans le flou, on a toute sorte de question, qui est cet homme ? Pourquoi est-il en Suède ? Qu’a t’il fait toutes ces années ? Dans va devoir enquêter sur quelqu’un qui n’existe pas, remonter dans le temps afin de pouvoir retracer les lignes principales de la vie de Jacques Fillon. J’ai trouvé ça très intéressant, comment enquêter sur quelqu’un qui n’existe pas ? Cette enquête va se révéler plus importante qu’elle pourrait en avoir l’air et va entrainer Dan et Inger à travers différentes villes afin de résoudre ce mystère. Jacques Fillon est une énigme mais Dan va réussir à éclaircir les zones d’ombres et découvrir ce qui se cache derrière tout ça.

Plus l’enquête avance, plus l’histoire prend de la vitesse et le rythme devient entraînant. Les décisions s’enchaînent rapidement tout comme le risque augmente autour de Dan. Les pièces du puzzle finissent par s’assembler lorsque Dan et Inger mettent la main sur le dernier indice, à partir de là tout devient clair et on accède à un final très mouvementé. C’est je pense la partie que j’ai le plus aimé, je ne le voyais pas autrement et j’ai été prise dans ma lecture, on sait ce qui motive Dan et en se mettant à sa place, on peut comprendre pourquoi ce qui rend la scène d’autant plus prenante.

Mais la question la plus importante reste Pourquoi Jacques Fillon était en Suède et que faisait-il perdu dans une maison au milieu des bois ? Cette réponse nous est apportée dans l’épilogue, le mystère est enfin levé et j’ai vraiment aimé découvrir la réponse à ces deux questions. Ce n’était pas évident mais lorsque l’on connait enfin la raison et qu’on se repasse l’histoire en tête, on comprend mieux.

« L’homme sans passé » était une histoire que j’ai beaucoup aimée, on y mêle des complots, du mystère et des révélations fracassantes. C’était bien dosé, le seul petit hic c’est qu’on apprend l’identité de Jacques Fillon un peu trop rapidement mais sinon rien à redire.

Publicités

The Vanishing Girl T02 The Decaying Empire

the vanishing girl T02Résumé du livre:

Entraînée au métier d’espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l’essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.
Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.

 

Mes impressions:

Je me souviens avoir terminé le premier tome avec une grande frustration, une fin qui ne s’est pas déroulé comme on aurait pu le prévoir, une dernière scène où on était même pas sûre de ce qu’on allait avoir au début du second tome. Alors quand j’ai vu que le second tome était disponible sur NetGalley, je n’ai pas hésité une seule seconde à le solliciter pour pouvoir le lire. Et quel ne fut pas ma joie lorsque les Editions Amazon Crossing ont accepté et que j’ai pu le commencer.

C’était un grand plaisir de commencer ce second tome, l’histoire démarre directement comme si on venait tout juste de changer de scène a la fin du premier tome. Le prologue est court mais intense voir carrément violent mais c’est juste un apparté pour se remettre dans le contexte et se recentrer sur l’action.

J’ai été ravie de retrouver l’addiction de l’histoire, on resitue facilement les personnages, le contexte mais j’avoue que j’ai eu un peu de mal sur toute l’histoire à savoir qui était du côté de qui ! C’est ambigue mais volontaire je pense, on se sent perdu pour savoir à qui faire confiance dans la situation d’Ember. Ce second tome est vraiment basé sur l’action, Ember et Caden vont se lancer dans une mission périlleuse. Mais j’avoue que j’étais à cent pour cent avec eux, même si j’ai eu peur pendant toute ma lecture de savoir ce qu’il va devenir de leur personne je voulais vraiment qu’ils puissent arriver à ce qu’ils ont convenu.

Dans ce tome, j’ai découvert une autre facette de cette organisation, j’avais du mal à concevoir qu’on puisse prendre des décisions comme les leurs. J’ai été incroyablement dégoutée par ce que je découvrais en même temps qu’Ember. Je crois que le passage que j’ai le moins apprécié, c’était dans le Montana, c’était surréaliste, l’ambiance était bizarre et pour le coup j’avais les mêmes impressions que Caden et Ember.

L’histoire était haletante et addictive, j’aime beaucoup Ember comme personnage, un peu moins Caden mais j’adore le couple qu’ils forment. Leur lien, leur relation, j’avais trouvé ça un peu rapide dans le premier tome mais dans le second c’est plus approfondie, plus sincère. Il y a un passage sur lequel j’ai franchement rigolé, c’était exactement ce qu’il fallait à ce moment, ça nous a permis de détendre une atmosphère déjà bien chargée. Des petits moments comme ça, j’en redemande dans le tome 03

Pendant toute l’histoire, Caden et Ember se dirige vers ce qui pourrait être la solution à tout leur ennuis, mais les obstacles se multiplient sans arrêt. Plusieurs fois j’ai eu l’impression que ça allait mal se finir, c’était envoutant parce qu’il devenait difficile de ne pas vouloir savoir ce qu’il allait arrivé encore. Mais lorsque la fin est arrivée, je suis restée complétement surprise. J’étais très loin de comprendre ce que j’étais en train de lire, on se pose tout un tas de question qui n’ont pas de réponse pour l’instant et je me suis demandée si vraiment leur situation était mieux qu’au départ.

Finalement, le troisième tome va nous promettre beaucoup de rebondissements, de l’action et je pense un peu plus d’explications. Parce qu’au final, on se pose beaucoup trop de question.

C’est pas un coup de cœur mais j’ai vraiment passé un super bon moments avec cette histoire et j’ai hâte de lire la suite.

The Paper Magician T03 The Master Magician

The paper magician T03Résumé du livre:

Ceony Twill a tu un secret pendant toutes ses études, secret qu’elle a même caché à son mentor, Emery Thane. Elle a découvert qu’elle est capable de pratiquer d’autres magies que la sienne – un talent qui a longtemps été jugé impossible.

Alors que Ceony est sur le point de terminer son apprentissage et d’obtenir son diplôme, tout se complique soudainement. Emery, son mentor, l’envoie chez un autre magicien, qui est censé être son examinateur lors de l’examen final. Mais Coeny se heurte à la haine farouche qu’il voue à Emery, et qui rejaillit sur elle.

En même temps, un tueur surgi de son passé s’évade de la prison où il était détenu. Elle s’engage alors à sa poursuite dans une folle course à travers l’Angleterre, pour le retrouver et protéger ceux qu’elle aime.

 

Mes impressions:

Je viens de terminer le dernier tome de cette saga et j’ai v raiment adoré ma lecture.

Lorsque j’avais commencé la saga, j’avais senti que ce livre avait du potentiel, le tome 02 me l’a confirmé mais le tome 03 c’est je pense le meilleur des trois.

J’étais ravie de retrouver Ceony dans son apprentissage de Plieuse. Retrouver la maison qu’elle partage avec le Magicien Thane, leur train train quotidien. Mais j’attendais l’élément déclencheur de l’action et lorsque la scène est arrivée, j’étais certaine qu’a partir de là tout ce que j’allais lire serait tout simplement géniale.

Maintenant qu’on sait que Ceony à d’autres talents dans son sac, j’ai été ravie de la voir les utiliser à tour de rôle lorsque la situation le permettait. J’étais impressionnée, elle utilisait ses pouvoirs avec tellement d’aisance en se servant des sorts qu’elle a utilisé, j’étais enchantée.

Ce livre ne traite pas de la magie comme on le trouve dans les livres de fantasy mais là c’est innovant et tellement intéressant.

J’ai adoré la scène de l’examen de magie, Ceony nous montre tout l’étendu de ses deux ans d’apprentissage auprès du Magicien Thane, certains sorts était impressionnant mais j’en ai deux en particulier qui m’ont vraiment plus, un qu’elle a appris dans le premier tome et le tout dernier qu’elle a présenté.

Pour la fin du livre, même si ça ne faisait pas l’ombre d’un doute, j’ai beaucoup aimé la manière dont ça s’est déroulé. Il n’y avait même pas besoin de mot, un lieu, une signification, ça valait absolument tous les beaux discours.

Je pense qu’on l’aura tous compris mais il entre directement dans mes coups de coeur.

Love in Provence

couv40585082Résumé:

Cassie est Américaine et travaille pour le groupe hôtelier Richmond. Son rêve ultime ? Diriger un jour un hôtel. Alors, quand ses patrons l’envoient en France pour une dernière mission avant de lui confier un établissement, elle saute dans le premier avion pour Marseille.
Cassie a grandi à Chicago, beaucoup voyagé, mais lorsqu’elle se retrouve dans le Lubéron, au cœur de la Provence des cartes postales, l’expérience est très différente de ce à quoi elle s’attendait !
Elle va y faire de nombreuses rencontres à commencer par Olivia sa collègue de travail et sa grande famille : du cousin Vincent le grincheux, à la mignonne petite Rose. Sans oublier Damien le sexy directeur de la Bastide Richmond, Christelle la réceptionniste acariâtre, le Mistral et la gastronomie à la Française.
Le plan de carrière bien huilé de Cassie restera-t-il intact suite à ses aventures lubéronnaises, mais surtout face à l’amour ?

 

Mes impressions:

 

Love in Provence est une petite romance sans prétention, on sait par avance ce qui va se passer mais on ne s’en lasse pas une seconde. On découvre ou redécouvre la Provence, le Lubéron ainsi que les personnes qui y vivent. Arriver à Gordes, c’est un peu comme une réunion de famille un dimanche de Printemps après des moments difficiles. Ça réchauffe le coeur, les gens sont tellement amicaux qu’il est presque impossible de ne pas se sentir adopté. C’est le cas de Cassie, qui va expérimenter la chaleur des gens du sud avec toute la panoplie qui va avec.

Pendant toute ma lecture, j’ai adoré suivre Cassie dans sa nouvelle vie à la française, j’ai autant rigolé pour les choses qu’elle ne connaissait pas que pour les moments assez gênants. et même si la romance je l’ai vu arriver à des kilomètres, ça ne m’a pas empêché d’aimer voir le déroulement de cette histoire que j’attendais depuis le départ.

Il y a beaucoup de clichés mais c’est justement ce qui fait le charme de ce livre, ils sont un peu la base de la chaleur du sud, ils permettent à Cassie à s’intégrer dans la vie française plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer elle même. J’ai, le temps de ma lecture, refait un bon dans le temps en retrouvant dans mes souvenirs cette même atmosphère chaleureuse qui était jalonnée de rires et de sourires.

C’était exactement le livre qu’il me fallait, une histoire simple, des personnages auxquelles on s’attache facilement, des situations embarrassantes mais qui font toute même sourire et une romance magnifique qui nous plaque un sourire sur le visage.

Une parfaite lecture pour l’été pleine de légèreté qui nous permet de nous évader nous aussi dans le Lubéron le temps de quelques heures.

Derrière toi

51YvwI-nBULRésumé du livre:

Lorsque Chloé Benson se réveille, elle réalise qu’elle a été enlevée et qu’elle est retenue prisonnière dans une tombe souterraine, incapable de se souvenir de ce qui s’est passé. Elle parvient à s’enfuir mais personne ne la croit – ni la police, ni les médecins et encore moins son mari, Liam. Lorsqu’ elle soupçonne que Liam lui ment, Chloé est obligée de faire un retour en arrière sur son passé, sur ce qu’elle a fait pour découvrir la vérité et rester vivante. Mais qui poursuit Chloé ?

Faites attention à vous. Vous ne savez jamais qui se tient près de vous.

 

Mes impressions:

Voila une histoire qui m’intriguait, dès les premiers chapitres, on entre directement dans l’histoire, on assiste impuissante aux réactions de Chloé lorsqu’elle se réveille dans cette tombe souterraine.

J’ai eu pendant toute la durée du livre, une énorme admiration pour Chloé parce que malgré le danger qui rode autour d’elle ou les situations stressantes, elle ne panique pas et tente du mieux qu’elle peut de rester le plus calme possible. l’histoire est prenante et on avance au même rythme des souvenirs de chloe dans la reconstitution de l’histoire. Tous les souvenirs qu’elle a au fil des chapitres nous permet parfois d’avancer d’un petit pas.

En ce qui concerne la personne qui poursuit Chloé, je n’ai pas eu une seule seconde de toute sur son identité, je l’ai su quasiment tout de suite et je n’ai jamais pu soupçonner quelqu’un d’autre, mais j’étais loin de me préparer à la manière dont cette personne a été révélée. J’ai été sur la fin horrifié par ce que je lisais, je n’imaginais pas qu’il était possible d’avoir un esprit aussi tordu, de pouvoir être aussi effrayant rien que par la façon d’agir quand on regarde l’ensemble des réactions de cette personne.

C’est peut être ça qui m’a enlevé en partie l’effet de surprise, je connais déjà ce genre d’histoire donc c’était assez simple pour moi de trouver la personne que Chloé recherche.

Dans l’ensemble du livre, j’ai vraiment aimer la manière dont l’enquête s’est faites, les réactions des personnages surtout lorsqu’on arrive au dénouement de l’histoire. C’était captivant, enivrant et terriblement bien mené. J’ai été obligée d’en parler à la fin pour me sortir la fin du livre de la tête, c’était horrible d’imaginer que ce genre de personne puisse exister. Mais ça reste tout de même un superbe thriller.

The Paper Magician T02 The Glass Magician

couv65889204Résumé:

Trois mois après avoir rendu son cœur au magicien Emery Thanes, Ceony Twill est bien partie pour devenir Plieur. Malheureusement, toutes ses pensées ne sont pas uniquement tournées vers la magie du papier : bien qu’on lui ait prédit une histoire d’amour, Ceony n’a toujours pas réussi à dépasser la barrière étudiant-professeur qui la sépare d’ Emery, en dépit de leur intimité grandissante.

Lorsqu’un magicien revanchard est persuadé que Ceony possède un secret, il fait le vœu de le découvrir… même si cela doit compromettre l’essence même de leur magie. Ceony comprend qu’elle devra trouver les vraies limites de ses pouvoirs quand ceux qu’elle aime le plus se retrouvent victimes d’une série d’attaques dirigées contre elle… tout en faisant en sorte que son savoir ne tombe pas entre de mauvaises mains.

 

Mes impressions:

Quelques mois ont passé depuis la fin de ma lecture du tome 01 que j’avais trouvé prometteur. Je me suis lancée à peu près huit mois plus tard sur le second tome qui m’a totalement ravie.

J’attendais énormément de ce tome, une histoire un peu plus longue, de la magie mais de manière diversifiée et surtout autant d’action que le premier tome et voir si l’évolution de la relation prof-élève allait évoluer ou pas.

Ceony avance son apprentissage à un bon rythme, le magicien Thanes (on va dire Emery je préfère l’appeler par son prénom) l’accompagne à Londres pour qu’elle puisse assister à une visite obligatoire pour ses études.

On pourrait croire qu’être plieuse de papier n’a rien d’extraordinaire mais quand Ceony nous fait la démonstration de quelques sort devant sa famille, je n’ai pas pû m’empêcher de trouver ça assez incroyable. Animer le papier surement la forme de magie qui m’a le plus intriguée depuis le premier tome alors quand on voit ce que Ceony peut en faire c’est juste magnifique à imaginer.

Pendant les premières lignes de la première scène d’action, l’auteur nous donne un petit aperçu de quelques magies qui peuple son univers. On les voit à l’action et c’est juste saisissant. Mais plus les scènes se succède et on plonge dans une petite course poursuite magique que j’ai grandement apprécié. Comme l’indique le titre du livre « The Glass Magician », la magie du verre ou des miroirs est mise en avant, et elle est exactement comme je me l’étais imaginée.

Alors quand on ajoute plusieurs ennemis qui n’hésitent pas à s’en prendre à Ceony pour arracher son secret, on entre dans une petite periode thriller, le rythme s’accèlére, les personnages doivent pour la plupart se préparer à affronter le pire ou l’imprévisible.

Il va s’en dire que Ceony fera preuve de bétise dans ses décisions ce qui entrainera des situations qui échappent à son contrôle et qui déterminera l’issue du combat. Elle va ainsi assister à quelque chose de tellement incroyable qui je pense pourra s’avérer utile pour le tome 03.

J’ai complètement adoré ma lecture, il y avait tout ce que je voulais voir, de l’action, d’autres magies, une évolution dans la relation élève-professeur et de grande révélations. Gros coup de coeur pour ce tome. J’espère maintenant que le prochain tome sera aussi intéressant à lire.

The vanishing girl

Résumé du livre:

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Mes impressions: 

J’avais terminé ma précédente lecture avec un sentiment d’echec de lecture, c’est normal de ressentir ça quand une histoire n’a pas réussit à nous captiver. J’ai donc décider d’aller voir sur le site de NetGalley ce qu’il proposait comme bouquin et je suis tombée sur celui-ci. Comment dire autant la couverture bah je la trouve pas terrible terrible mais autant l’histoire a éveillé ma curiosité.

Lorsque j’ai commençais The vanishing girl, j’ai eu l’impression d’entrer dans deux univers différents, le premier c’était dans Rouge rubis juste pour le coté téléportation et pour les partenaires de téléportation, le reste n’a bien sûr plus rien à voir par la suite. Le second fut la labyrinthe pour l’endroit où Ember est emmenée, quand j’ai lu les description de l’endroit où Ember se trouve, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement.

L’histoire est captivante est terriblement intéressante, tous les téléporteurs entre 13 et 18 ans sont emmenés dans un centre exprès pendant deux ans pour être entraîner dans divers domaines et apprendre à développer leur dons pour pouvoir les mettre à profits durant les diverses missions auxquelles ils seront affectés avec leur partenaires.

J’ai été happé par l’histoire dès les premières pages, lors de quelques pauses que j’ai faites, j’avais une irrésistible envie de ré-ouvrir le livre pour replonger dans l’histoire et suivre les journées d’ Ember et de Caden.

Les choses commencent vraiment à devenir très intéressantes quand Ember arrive au « centre ». La vision qu’elle a de cet endroit nous donne une image un peu primaire de ce qu’on va découvrir par la suite et qui se confirmera plus ou moins dans les chapitres qui suivent. J’ai beaucoup aimé le partenariat Ember/Caden et j’ai vraiment adoré la manière dont leur relation évolue bien qu’elle soit un peu rapide à mon goût.

Quand on nous présente l’établissement, on nous montre les salles de classe, je m’étais presque attendue à quelque chose de normal mais en fait non, la normalité est quelque chose de totalement différents et Ember nous le fait découvrir à chaque nouveau cours qu’elle fera, c’est un peu chacun pour soi, soit tu bosse soit tu finis dans un sale état. J’ai adoré le concept, ça m’a fait penser un peu à Divergente et pour les missions un peu plus à Hunger Games.

On se rend compte qu’on en sait peu au final sur le fameux Projet mais ce qu’on découvre au fur et à mesure de l’histoire laisse un peu perplexe, sont-ils ce qu’ils prétendent être? j’ai l’impression qu’on nous fausse un peu l’image volontairement et qu’on découvrira des choses qui vont surement nous faire froid dans le dos plus tard.

En tout cas niveau action, il y a tout ce qu’il faut, entre les entraînements que Ember suit avec Caden et les missions dans lesquelles ils sont envoyés sans parlé de leur moments libres (si si il y en a et ils sont bien remplit) on a pas vraiment le temps de tourner en rond.

Le seul point qui m’a laissé sans voix c’est la fin, c’était tellement prenant que lorsque j’ai tourné la dernière page j’ai mis dix minutes à me demander comment j’allais survivre à ça. On a une fin incroyable de l’action de tous les côtés, on voit les téléporteurs en action, un dérapage qui nous laisse sans voix, l’histoire se termine et on reste dans le doute sans pouvoir lire la suite derrière. Là je suis frustrée, je veux savoir la suite, maintenant j’espère que le tome 02 sortira rapidement, on peut pas rester comme ça  :/

The Paper Magician Tome 01

Résumé du livre: 

C’est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l’école Tagis Praff, elle se voit contrainte d’embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu’elle sera liée au papier, matériau qu’elle dédaigne, elle sait que c’est pour le restant de sa vie.

Dès le début de son apprentissage chez l’excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu’elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l’avenir… Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite.

Mes impressions

J’ai choisi ce livre sur NetGalley.fr parce que la couverture me tentait énormément et puis sachant que ça parlait de magie ça ne pouvait qu’être pour moi.

J’ai découvert un nouveau type de magie, l’art de se lier au papier et de pouvoir le manipuler et le rendre magiquement vivant. J’ai été comme Ceony, émerveillé par cette magie que je découvrais pour la première fois comme elle. Une feuille de papier est tout à fait banale mais dans les mains de l’auteur et dans celle d’Emery Thane, magicien plieur, il prend une tout autre forme, il peut devenir selon des pliages précis qu’ils soient simples ou plus extrêmes, des animaux, des personnes, des objets et quelque soit la fonction que l’enchantement leur donne.

J’ai adoré rentrer dans ce nouvel univers et voir ce que la magie peut faire pour nous faire découvrir quelque chose qu’on a encore jamais vu. Dans l’univers de The Magician Paper, il y a toutes sortes de magiciens et bien qu’on les survol très rapidement, on se concentre dans ce (court) premier tome, sur les Plieurs, les magiciens liés au papier.

le petit défaut, c’est que le livre est trop court et que l’histoire s’en trouve un peu accéléré. Les cours de Ceony avec le magicien Thane se déroule sur plusieurs jours, on sait qu’on s’attend à un moment où à un autre l’arrivée de l’Exciseuse et j’ai trouvé l’arrivée un peu trop rapide de cette dernière.

Bon on peut dire que le résumé nous gâche un peu le plaisir en nous dévoilant quand même des passages qu’on aurait aimer découvrir au fil de la lecture pour nous donner un véritable sentiment de découverte.

La scène de combat est vraiment intéressante, on nous montre l’étendue des pouvoirs d’un magicien de papier et ça rend le moment assez surprenant mais un peu exagéré mais on se prend à l’action et on suit Ceony dans les démarches de son plan de départ.

J’ai quand même bien apprécié l’histoire, ce livre à un bon potentiel pour moi, il traite de la magie mais de manière assez novatrice, il y a quelques clichés dedans mais ce n’est pas gênant en soi.

J’ai juste envie de lire le second tome parce que j’ai vraiment apprécié ce premier tome bien qu’il soit assez court et j’ai quelques questions qui sont restés en suspens et que j’espère auront des réponses dans le tome 02.