Balefire T01 Le calice du Vent

Balefire T01
Balai Pattes !

Résumé du livre :

A la mort brutale de son père, Thaïs, dix-sept ans, se voit contrainte de s’installer à la Nouvelle-Orléans avec une tutrice excentrique qu’elle n’a jamais vue de sa vie.

La ville l’accueille avec ses secrets et ses mystères, dont le plus bouleversant est sans doute la découverte de sa sœur jumelle, Clio.

Ensemble, les deux sœurs vont devoir affronter un destin hors du commun et apprivoiser un monde surnaturel qui pourrait bien causer leur perte.

Lire la suite

Publicités

La prophétie de Glendower T02 Les voleurs de rêve

La prophétie de glendower T02
Cristaux, Tarot et Encens

Résumé du livre :

Les lignes de ley – ces courants d’énergie spirituelle qui relient en ligne droite les lieux sacrés de la planète _ ont été réactivées aux environs de Cabeswater. Rien ne sera plus pareil pour Ronan, Gansey, Blue et Adam. Ronan sombre de plus en plus profondément dans le monde des rêves, et ses rêves s’immiscent dangereusement dans le réel. Gansey, quant à lui tente de réunir les pièces du puzzle Cabeswater. Mail il n’est pas seul sur cette piste : de sinistres individus semblent s’y intéresser eux aussi…

Lire la suite

Sorcière T04 Magye Noire

Sorcière T04
Balai Pattes !

Résumé :

Je suis amoureuse de Cal Blaire. Il m’a tout appris. Mais, à présent, nous partageons un secret terrible qui nous lie l’un à l’autre et qui nous déchire à la fois. Je ne sais pas en qui ou en quoi je peux avoir confiance. A l’exception de ma magye.

Lire la suite

Phænix T01 Les cendres de l’oubli

Phaenix T01
Fall in love

Résumé du livre :

 

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel…

 

Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis… Aujourd’hui, dans le Sud de la France. Anaïa à bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu’à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours… Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S’ouvriront alors les portes d’une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

 

 

Mes impressions :

 

Vous avez déjà eu l’impression que vous alliez lire un livre merveilleux juste en le tenant dans vos mains ? Bon techniquement je ne le tenais pas dans mes mains mais quand je l’ai mis sur ma liseuse ça m’a fait exactement le même effet. J’avais envie de découvrir cette saga depuis maintenant un peu plus d’un an mais je n’ai jamais eu le bon moment pour me lancer dans sa lecture.

 

J’ai profité de la proximité de mon anniversaire pour découvrir le premier tome mais ça tombait aussi bien parce qu’il faisait partie de ma dernière lecture du #PumpkinAutumnChallenge. C’est avec une grande impatience, que j’ai commencé la lecture du tome 01 : Les cendres de l’oubli.

 

J’ai été absorbée par l’histoire à tel point que parfois le temps n’existait plus autour de moi, il ne restait plus que l’histoire et l’ambiance du sud qui servait de décor.

 

J’ai adoré l’histoire d’Anaïa, découvrir une fille banale avec un destin plus qu’extraordinaire. Guidée par des rêves étranges, la voix d’un garçon dont elle ne voit pas le visage, des sensations qui la font se sentir chez elle alors qu’au réveil, tout s’envole, il ne lui reste plus que des questions, un mystère en plus à résoudre.

 

J’ai beaucoup aimé cette partie de l’histoire, ça nous place du mystère, des interrogations en nombre, je n’avais pas envie de résoudre l’histoire mais juste de voir quelle piste pouvait suivre Anaïa pour obtenir des réponses et ainsi trouver du sens à ce qui lui arrive.

 

Si en plus on place deux garçons aux apparences totalement opposé qui semble tous les deux en savoir plus que ce qu’ils prétendent ça nous donne un côté addictif. Comment trouver des réponses alors que personne n’est disposé à vraiment aider ? Lorsque le seul indice qu’on nous donne ne nous mène nulle part ?  Quel rôle ces deux garçons vont-ils jouer dans la vie d’Anaïa. Voilà quelques-unes des questions principales qu’on se pose tout au long de l’histoire.

Après ce que j’ai vraiment adoré c’est le mystère qui entoure justement c’est deux garçons Eidan et Enry, on sent qu’il y a de la compétition, on devine quand même assez rapidement qui va avoir plus d’importance dans la suite mais ça rend les choses plus intéressantes. Ça met un peu de piquant à l’histoire et ça rend les pistes d’Anaïa plus mouvementée. Le voile qui couvre la vérité de défait au fur et à mesure des réponses qu’Anaïa trouve et on avance doucement jusqu’à attendre le moment où toutes les pièces du puzzle se remettront en place.

 

Lorsque j’ai terminé le premier tome, je n’ai pas eu d’autre choix que de commencer le second, la fin m’a laissé avec une grande émotion, il m’était impossible d’attendre, je voulais en savoir plus.

 

Cette saga est classée directement dans mes coups de cœur, elle est parsemée de romance, de mythologie et de mystère. J’ai beaucoup aimé me perdre dans les pages de cette saga et si vous ne la connaissais pas, je vous la recommande chaudement.

Ce qui nous lie

ce qui nous lieRésumé du livre :

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie…

 

Mes impressions :

J’avais ce livre dans un coin de ma pal depuis l’an dernier déjà, j’avais essayé à plusieurs reprises de le commencer mais l’envie n’était jamais là.

J’ai donc profité du Pumpkin Autumn Challenge pour le lire vu qu’il correspondait au menu proposé, c’était l’occasion pour enfin le commencer.

Quand j’ai commencé ce livre, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Serait-ce une histoire surnaturelle ? Comment va tourner la romance ? je ne savais pas du tout ce qu’Alice pouvait me réserver. Mais lorsque j’ai su qu’il y avait une histoire de don/pouvoir, je n’ai pas cherché plus longtemps à me poser des questions. J’ai directement entamé ma lecture.

J’ai passé un moment assez agréable avec ce livre mais je m’attendais à tout autre chose. L’histoire d’Alice ne m’a pas vraiment émue, dès les premières pages, je ne l’ai pas aimé ou du moins son comportement, je n’arrivais pas à accrocher à ce que je lisais et ça prenait une tournure que je n’appréciais pas plus que ça.

Mais j’ai voulu lui laisser une chance parce que je pensais que la suite allait être meilleure, qu’Alice nous réserverait des moments plus adultes, moins blessée. Et ce fut le cas, lorsqu’on jongle entre passé et présent, on a un peu tous les détails qui caractérise ce personnage. Pourquoi elle est si stricte, d’où vient son don et quel impact il a dans sa vie.

J’ai commencé à apprécier Alice lorsque celle-ci a commencé à changer, elle évolue d’une manière totalement incroyable et j’ai beaucoup aimé tous ces passages-là, elle était différente, plus réfléchie. Son don avait enfin un sens et une explication. Et la manière dont elle s’en sert, c’était vraiment la meilleure manière dont je voulais le voir utilisé.

J’ai aussi beaucoup apprécié les passages parlant de sa grand-mère, de Marseille et de ses alentours. Je suis originaire de Marseille que j’ai quitté plus jeune et relire les passages avec les Calanques, la Ciotat, ça fait remonter les souvenirs. Les dimanches à la plage, les promenades entre amis sur les plages du Prado, les après-midi cinéma avec ma grand-mère, voilà ce que je me suis souvenue lorsque Alice évoque ses propres souvenirs. C’était le moment nostalgique que j’ai vraiment le plus apprécié dans l’histoire.

Mais ce livre n’était pas vraiment comme je me l’étais imaginé, c’était totalement différent mais j’ai quand même bien aimé ma lecture, j’ai passé un bon moment et je suis contente d’avoir pu découvrir Aice, son don et son histoire.

Sorcière T01 Le livre des ombres

sorcière T01

Résumé du livre:

Je sens quelque chose en moi, quelque chose que je ne comprends pas. Je perçois le monde d’une façon nouvelle. Et j’ai des pouvoirs « magyques ». Parfois, cela me fait peur. Je n’ai jamais choisi d’apprendre la sorcellerie. Mais je commence à me demander si ce n’est pas elle qui m’a choisie…

 

Mes impressions:

La première fois que j’ai entendu parler de ce livre, c’était sur la chaîne de Margaud, et lorsqu’elle en a parlé j’ai été intriguée. Je ne connais rien à la Wicca mais ça me semble être quelque chose de vraiment sympathique, j’en ai donc profité pour prendre la version E-book pour commencer cette saga qui m’a l’air vraiment intéressante.

J’ai toujours eu l’habitude depuis toute jeune de lire des histoires sur les sorcières, qu’elle soit gentille ou méchante qu’elles pratiquent la magie noire ou la magie blanche. Je suis fascinée depuis toujours sur leur différentes magies et leur nature.

Le premier tome de la saga Sorcière n’échappe pas à la règle, cette saga aborde un thème que je ne connais pas et qui me donne une grande envie de découvrir: La Wicca.

On va suivre le personnage de Morgane, 16 ans lycéenne comme beaucoup d’autres, va se voir prise de curiosité puis de passion pour une nouvelle activité: La Wicca.

Ce que j’ai beaucoup aimé c’est qu’étant complètement novice dans le domaine, on apprend en même temps que Morgane l’histoire de la Wicca. La première fois qu’elle est apparut, les différentes sorcières et sorciers, comment ça fonctionne etc… J’avais l’impression d’apprendre les grandes lignes en même temps que Morgane et ça me permettait en même temps de voir si oui ou non j’apprécierais cette Magye comme notre héroïne.

J’ai vraiment aimé toutes les étapes auxquelles ces dix jeunes vont assister, les premiers cercles, le changement au quotidien et les changements sur Morgane. J’ai trouvé l’évolution très intéressant, très parlant mais je ne m’attendais pas à ce que ça me plaise autant.

La fin m’a laissé une surprise, si j’en crois ce que je lis, je m’attends à pas mal d’explication dans le tome 02 et je n’attends qu’une chose maintenant voir cette initiation prendre plus de place et la voir à l’oeuvre. J’ai une idée toute faite de ce que je pense que le Wicca peut être, je peux évidemment me tromper mais je tairais mes théories et j’attendais le second tome pour confirmer ou réfuter ce que j’ai en tête.

En tout cas ce premier tome a éveillé ma curiosité, il est intéressant, se lit assez vite et nous promet une saga qui risque de nous surprendre. A suivre de très près.

L’Epouvanteur T01 L’apprenti-épouvanteur

l'épouvanteur T01

Résumé:

Septième fils d’un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l’apprenti de l’Epouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N’écoutant que son bon cœur, il va permettre la libération d’une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l’affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

 

Mes impressions:

Quoi de mieux pour débuter le mois de septembre que de se lancer dans une relecture d’une saga approprié à la saison. J’ai lu pour la première fois il y a quatre ans le premier tome de l’épouvanteur, je me souviens les avoir enchaîné jusqu’au 7 il me semble sans jamais les avoir chroniqué sur le blog.

A l’occasion du Pumpkin Autumn Challenge, j’ai décidé de reprendre du début la lecture de la saga et de les ajouter sur le blog au fur et à mesure de mes lectures. Je voulais surtout voir si mon opinion sur cette saga serait différente d’il y a quatre ans.

Tout d’abord je tiens à dire que ce livre se classe sans hésiter dans mes coups de coeur, l’ambiance me rapelle celle de Tim Burton, c’est sombre et inquiétant mais en même temps c’est attractif, on sait qu’il y a du danger à peu près partout et pourtant on s’en passe pas, on est ancré dans l’histoire.

Dans ce premier tome, on s’aperçoit qu’être épouvanteur n’est pas un métier à porté de tout le monde, c’est difficile parfois déstabilisants et ça nous offre pas mal de solitude et d’ennemis. Mais j’ai adoré cette partie de l’histoire, Gregory enseigne ce qu’il parait important à Tom, il lui fait part des points essentiels à ce que tout épouvanteur doit savoir et de quelques techniques pour pouvoir se défendre contre les créatures qu’il rencontrera sur le coup.

Pour commencer, on nous dévoile le strict minimum, la base par lequel tout apprenti démarre mais des imprévus vont confronter Tom et le mettre dans une situation bien plus qu’étrange et dangereuse. C’est à ce moment là qu’on voit si Tom est fait ou non pour ce travail et j’ai tellement été prise par l’action qu’il m’était impossible de m’arrêter de lire. C’était prenant et horrifiant en même temps, je n’avais qu’une envie, ne me poser aucune question et suivre Tom dans ses actions.

Comme au temps de ma première lecture, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Alice, il est ambigue, on ne sait pas de quel côté elle est, parfois ses actions sont parfaitement calculés et débouchent sur une situation compliqué et parfois elle aide parce qu’elle se soucie de la personne qui en a besoin. J’aime beaucoup son personnage mais je reste un peu sur la réserve en ce qui concerne ses actions.

Dans l’ensemble, j’ai été complétement prise par l’histoire, j’ai adoré cette ambiance un peu lourde et sombre, les personnages tellement intéressant et les scènes de combat, qui sont tellement bien faites. Le tout donne un bouquin super intéressant avec un univers riche qui se lit parfaitement pour la période d’Halloween.

J’ai hâte de me relire le second tome et de retrouver Tom dans son apprentissage, découvrir ses progrès et l’avancée sur l’histoire.

Les loups de Mercy Falls T01 Frisson

Les loups de Mercy Falls T01
La crypte des morts-vivants

Résumé:

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier…

 

Mes impressions:

Frisson est entré dans ma PAL pour le Pumpkin Autumn Challenge. Mais en fait il m’attirait tellement rien que par le résumé que je n’ai pas hésiter à le commencer presque aussitôt après l’avoir commander sur Amazon. J’ai vraiment aimé ce livre, les personnages sont attachants, Sam et Grace forment un couple vraiment adorables mais j’ai beaucoup aimé leur histoire.

Le personnage de Grace m’a beaucoup plut, elle est mature et débrouillarde pour son âge. J’aime beaucoup quand les personnages ont du répondant, ne se laisse pas faire et prennent les choses en mains. Grace fait partie de ces gens là, on le voit tout de suite dès les premières lignes, on la cerne pas vraiment mais on sait comment elle fonctionne. Elle aime les loups, elle les observe et fait tout pour en apprendre un maximum sur eux. Quand on connait son histoire, on se demdanderait presque comment elle fait pour les aimer autant alors qu’on pourrait croire l’inverse.

Les paysages dans le livre m’ont laisser souvent rêveuse, des kilomêtres de forêts qui borde Mercy Falls et qui renferme à l’intérieur toute une meute de loup. Ca m’a donné l’impression tout au long de ma lecture qu’il y avait plus d’un secret qui se caché derrière chaque arbre, chaque clairière, ça donnait envie d’y faire un tour, de se perdre dedans et de percer les secrets que nous laisse suggérer cette forêt.

J’ai quand même eu quelques refroidissements quand aux fonctionnement des loups, certains faits m’ont paru un peu étrange, bien que ce soit assez original, j’ai encore maintenant du mal à m’y faire. Plusieurs fois je me suis dit que c’était assez injuste comme procédé, et encore plus quand ça se produit plus vite que ça le devrait.

Dans l’ensemble, j’ai adoré l’histoire, il y a quand même de l’action, des surprises, de belles surprises et une fin qui malmène notre petit cœur mais ça vaut la peine de découvrir ce tome. L’histoire est assez original et bien que ce ne soit pas un coup de cœur, j’ai quand même hâte de lire le second tome et de savoir ce qui va arriver d’autres à Mercy Falls.

L’éducation de Stony Mayhall

couv73349402

Résumé:

Stony a trois sœurs : Alice, Chelsea, Junie. Et sa mère Wanda, qui l’aime plus que tout. Sans oublier Kwang, son copain de toujours, persuadé que Stony possède un superpouvoir. Parce que Stony est insensible aux flèches que son ami lui plante dans le ventre histoire de rigoler… Il faut dire que Stony ne respire pas. Ne mange pas vraiment. Ne dort jamais. Et pourtant il grandit. Stony ignore ce qu’il est. Il n’a pas pris la mesure de son réel pouvoir. Ça viendra. Reste une interrogation : y en a-t-il d’autres comme lui ? La réponse à cette question emportera tout dans son sillage…

 

Mes impressions:

Autant le dire tout de suite, ce livre est le premier que je lis qui traite de mort-vivant ou de zombies (pour le coup dans ce livre il y a une réelle différence). Bien que ce soit hors de ma zone de confort, j’ai quand même voulu tester le genre pour voir si éventuellement mon avis pouvait différer.

Quand on fait connaissance avec Stony on s’aperçoit qu’il aurait pu être un garçon comme les autres, il est intelligent, curieux et éprouve des sentiments ce qui est très loin de l’image que je me faisais d’un mort vivant. Alors quand je l’ai vu évoluer dans sa « famille » j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Mais comme on dit, les bonnes nouvelles ne viennent jamais seules et malgré tout le côté positif de la situation, on retombe assez rapidement vers ce qui m’a donné envie d’abandonner ma lecture.

Le livre se découpe en trois parties, la première traite de la vie de Stony dans la famille Mayhall, on nous dépeint son enfance, son adolescence en nous présentant ses soeurs, sa mère et Kwang, son meilleur ami. On aura aussi quelques scènes qui mettront en avant la différence de Stony et la réaction des personnes très proches de lui. C’était étrange et en même temps terriblement surprenant. C’est pas tous les jours qu’on assiste à un lancé de flèche avec Stony pour cible afin que Kwang puisse s’amuser. Mais ce que j’ai vraiment apprécié c’était justement ce qui défini Stony, un mort-vivant qui ne mange, pas ne dort pas et pourtant qui évolue physiquement comme un humain normal. Pour un mort-vivant, passé d’un bébé à un ado n’est pas vraiment quelque chose d’habituel.
On découvrira aussi que Stony déborde d’une curiosité assez poussé sur ce qu’il est. Il va donc se lancer dans un « apprentissage » assez intense dans la médecine pour trouver les réponses aux questions qu’il se pose.

La seconde partie est comment dire plus axé sur sa vie de mort-vivant, un élément de la première partie va bouleverser son quotidien et à partir de là, il va découvrir des choses qu’il était loin de soupçonner. Pour le coup, il va être obligé de trouver ses réponses ailleurs que chez lui et ça va le conduire à faire des choix radicaux qui vont changer sa vie et sa vision des choses.

A partir de là, mon intéret pour le livre a commencé à diminuer, on entre dans la période zombie et j’ai eu beaucoup de mal à m’y faire. J’ai quand même continuer afin de laisser une chance à ce passage, peut etre il qu’il y aura un détail ou un passage qui pourrait éventuellement m’intéresser. Mais pourtant non, on commence à entrer dans le vif du sujet, plein de découvertes, de nouveaux personnages, des situations qui sont un peu surréaliste. J’ai vraiment décroché je pense au début de la troisième partie, j’ai commencé à espacé mon temps de lecture, je lisais quelques pages sans être entièrement plongée dans l’histoire. Puis à un moment, la curiosité à disparu, je ne me suis posée qu’une seule question, « Est ce que j’ai envie de savoir la suite? » Ma réponse a été rapide et elle fut négative. J’ai alors tout arrêté.

J’ai testé mon premier livre de zombie et ça ne l’a pas fait, je m’en doutais un peu mais je pensais que ce livre pourrait me faire changer d’avis, il est je pense bien plus soft qu’autre livre dans le même genre mais je ne regrette rien, j’ai confirmé que ce genre n’est tout simplement pas pour moi et je n’en relirais pas d’autres. Mais je suis contente d’avoir découvert Stony et même si je n’ai pas terminé le livre et que le genre ne m’attire pas plus que ça, le personnage de Stony restera quand même une découverte assez sympa.